Biodégradations et métabolismes : Les bactéries pour les by Jean Pelmont

By Jean Pelmont

Show description

Read Online or Download Biodégradations et métabolismes : Les bactéries pour les technologies de l'environnement PDF

Similar biophysics books

Special Topics in Leaf Beetle Biology: Proceedings of the Fifth International Symposium on the Chrysomelidae, 25-27 August 2000, Iguassu Falls, Brazil, ... of entomol (Pensoft Series Faunistica, 29)

This e-book is essentially the results of the Leaf Beetle learn provided on the 5th foreign Symposium at the Chrysomelidae, hung on 25-27 July 2000 along side the XXI overseas Congress of Entomology, in Iguassu Falls, Brazil. it's a number of papers via top specialists on Leaf Beetles from over 15 international locations discussing their learn on all five significant continents bearing on systematics, variety, phylogeny, biology, ecology, genetics, and so on.

The Biology of Freshwater Wetlands (Biology of Habitats)

This advent to freshwater wetlands describes these abiotic good points of wetlands that cause them to distinct as a habitat and examines intimately the variations, distributions, and interactions of varied organisms (microbes, invertebrates, crops, and vertebrates) that jointly shape wetland ecosystems.

Tissue Engineering Made Easy

Tissue Engineering Made effortless presents concise, effortless to appreciate, updated information regarding an important subject matters in tissue engineering. those comprise heritage and simple rules, scientific purposes for various organs (skin, nerves, eye, center, lungs and bones), and the way forward for the sector.

Additional info for Biodégradations et métabolismes : Les bactéries pour les technologies de l'environnement

Sample text

Le tableau offre quelques points de repère. Grand groupe Propriétés Types I - Pourpres sulfureuses Anaérobies strictes, autotrophes par cycle de CALVIN, utilisent H2, le soufre, les sulfures. Accumulent des granules de soufre intra-cellulaires. Flagellées Chromatium, Thiospirillum, Thiocapsa (δ-protéobactéries) II - Pourpres non sulfureuses Anaérobies mais supportant parfois une certaine aérobiose, autotrophes par cycle de CALVIN, utilisent H2, des composés organiques. Hétérotrophie possible à la lumière ou avec O2 à l'obscurité.

La nature des pigments et leurs relations avec les protéines déterminent les caractéristiques spectrales des récepteurs. Ainsi les chlorophylles a et b des plantes absorbent dans le bleu au-dessous de 450 nm et dans le rouge, respectivement à 680 et 675 nm, tandis que les bactériochlorophylles vont plus loin dans le rouge et le proche infrarouge : 805 et 850-910 pour la BChl a, et 840, 1020-1035 pour la Bchl b. Les caroténoïdes contribuent à combler partiellement les trous du spectre par leur absorbance dans la zone des 450-510 nm.

Leurs caractéristiques spectrales les aident à capter 1 – LA COLLECTE DE L'ÉNERGIE 49 des tranches du spectre qui n'ont pas été arrêtées par d'autres. Les bactéries sulfureuses vertes adoptent une autre stratégie. Leurs chlorophylles spécialisées absorbent dans la zone 715-760 nm, où la compétition est sévère, mais compensent par une extraordinaire adaptation à un éclairement très faible. En eau calme s'établit une stratification thermique entre les eaux de surface, les mieux éclairées et les plus chaudes, et les eaux profondes, plus froides, enrichies par les émanations sulfureuses des sédiments et pauvres en oxygène.

Download PDF sample

Rated 4.47 of 5 – based on 45 votes